Sections de Technicien Supérieur: S.N.

server and cablesBrevet de technicien supérieur SYSTEMES NUMERIQUES Options : Informatique et réseaux

Parmi les quatre secteurs de l’informatique, l’informatique de gestion et de service à l’usager, l’informatique scientifique, l’informatique industrielle et l’informatique du temps réel et de la mobilité, le technicien supérieur du domaine de « l’informatique et des réseaux » répond aux besoins de trois des secteurs suivants :

  • l’informatique scientifique : elle s’applique au calcul dans le domaine des sciences exactes, à la modélisation, aux essais, à la recherche fondamentale, à l’informatique en temps réel. Ce domaine voit son champ s’étendre à la dimension du monde virtuel. Les techniciens de ce domaine sont généralement en appui aux ingénieurs.
  • l’informatique industrielle : elle s’applique à l’automatisation et au maintien en fonctionnement des réseaux contraints par des exigences de production. Elle nécessite des compétences sur la diversité des architectures, leur sécurisation, ainsi que des conditions de fonctionnement de l’informatique répartie et de sa programmation (client/serveur, cloud computing). Elle couvre le champ des applications logicielles, destinées au pilotage des chaînes et des systèmes de production. Elle concerne également la simulation et les interfaces hommes-machines.
  • l’informatique du temps réel et de la mobilité : elle consiste à définir et à réaliser la programmation des logiciels intégrés à des produits industriels dans le domaine des télécommunications, des transports, de l’automobile, de l’aéronautique, etc. Elle s’appuie sur les nouvelles technologies (Internet, communication sans fil et mobilité). Par exemple, l’informatique embarquée (qu’on qualifie parfois d’ « enfouie ») en constitue un bon exemple. En effet, avec les composants programmables et les logiciels en temps réel, l’informatique est présente partout, des téléphones mobiles aux avions en passant par les automobiles.

white camDans le secteur électronique, les fonctions rattachées à la production et à l’étude font apparaître la nécessité de la qualification des dispositifs, de la pré-industrialisation et du suivi en production. En ce qui concerne les fonctions d’étude, elles se concentrent aujourd’hui principalement sur la programmation de composants de plus en plus intégrés qu’il est nécessaire d’interfacer avec des contraintes temporelles de plus en plus importantes (temps réel). Cette problématique rejoint celle des informaticiens qui ont la nécessité de programmer des dispositifs embarqués constitués la plupart du temps par des mono-composants.

La généralisation de la fibre nécessite de former des opérateurs, des techniciens et des personnels d’encadrement pour le déploiement, capables de réaliser les infrastructures et le câblage d’une installation en fibre optique, de tester la conformité et le fonctionnement et d’assurer la mise en service chez le client. Les fonctions du technicien supérieur des systèmes numériques seront davantage centrées sur le test de conformité pour assurer que l’installation répond aux exigences du cahier des charges.

BTS_SN_ComposantEnfin les problématiques du développement durable et des technologies sans fil impactent fortement le secteur tant par les possibilités offertes que par leurs inconvénients. Les modalités de réutilisation de reconditionnement, mais également de diffusion de l’information et de compatibilité électromagnétique sont des facteurs des métiers de l’informatique.

 

Téléchargement Plaquette Informative