Prépa: Foire aux questions

Man at the Blackboard with QuestionmarksEst-ce que vous allez me prendre dans votre prépa ?

Tout élève de Terminale S motivé pour suivre de hautes études scientifiques ou techniques peut postuler dans nos CPGE. En pratique, lors de la commission de recrutement, effectuée chaque année par les enseignants de CPGE au mois de Mai, tous les dossiers sont étudiés, jusqu’à des notes (notamment en sciences) qui avoisinent la moyenne. Chaque année nous constatons qu’un nombre importants de candidats ayant des dossiers de lycée « moyens », réussissent plutôt bien (et parfois très bien!) leur prépa. Lors de la commission, une attention particulière est également portée sur les matières littéraires. Par ailleurs, le sérieux et l’assiduité des candidats sont indispensables à leur futur recrutement.

Donc ne vous autolimitez pas!!

Qu’est ce que je pourrai faire après ?

Les classes préparatoires mènent « naturellement » vers les écoles d’ingénieurs. Il y en a pour (presque) tous les niveaux, et pour tous les goûts. Mais les écoles d’ingénieurs ne sont pas l’unique débouché. Une prépa scientifique peut amener vers des écoles militaires pour devenir officier, mais aussi vers des Ecoles Normales Supérieures, pour les métiers de la recherche et de l’enseignement. Plusieurs anciens élèves sont devenus contrôleurs aériens, d’autres sont devenus pilotes.  Enfin, des passerelles vers la faculté sont toujours envisageables.  

Est-ce qu’il faut bosser tant que ça ?

Oui. La quantité de travail que nous allons vous demander est importante. Mais il faut garder en tête que quelle que soit la formation que vous ferez en première année après le baccalauréat, le travail sera important si vous voulez réussir, et le passage vers la 2ème année difficile, avec une sélection pour la 2ème année souvent plus importante qu’en CPGE aux Eucalyptus. En résumé, il y a un travail important à fournir en classes préparatoires, mais avec des débouchés quasiment garantis.

En revanche, il est important de vous ménager du temps libre de façon hebdomadaire, de vous réserver une ou deux demi-journées pour voir vos ami(e)s, faire du sport, bref: vous détendre!

Comment se fait il que vous preniez des candidats avec des moyennes inférieures aux moyennes requises pour d’autres classes préparatoires?

Le fait est que les CPGE aux Eucalyptus sont ancrées depuis leur création dans des domaines de formation historiquement plus technologiques que les CPGE concurrentes de l’académie. C’est par exemple aux Eucalyptus que vous trouverez la seule PTSI du département. Bien que recrutant sur le même bassin, les classes ne sont donc pas directement en concurrence, et dans cette section la demande est généralement moindre que dans les sections de MPSI et PCSI. Ce qui est tout à l’avantage de l’élève qui se trouvera dans une classe de taille moyenne, travaillant en effectifs réduits, pour préparer les mêmes écoles, avec un taux de réussite très élevé! La PCSI aux Eucalyptus, créée récemment, n’est pas encore ancrée dans l’esprit des candidats (qui souvent ignorent son existence, ou ne connaissent pas ses résultats), qui se tournent vers les prépas « historiques », d’où une demande moindre aux Eucalyptus. Notre PCSI, ouverte à tout élève motivé, a fait les preuves de sa formation de haut niveau, et présente des résultats aux concours parfaitement convaincants !!  (voir le chapitre « résultats ») 

Est-ce que je pourrai avoir l’internat ? Combien çà coûte ?

  • Garçons: 48 places
  • Filles: 9 places
  • Coût: 1695 euros /ans  dîner et petit déj. Compris. Fermé le weekend et les vacances scolaires.
  • + 10 places aux « fusains » (gérées Crous, donc toujours ouverts) à coté du Lycée, réservées aux Eucalyptus : 320 euros /mois le studio et 527 euros le 2P. L’internat est attribué sur le classement APB, en prenant en compte les critères d’éloignement et sociaux.

Vous n’avez jamais fait de sciences industrielles pour l’ingénieur?

C’est le cas de l’immense majorité des élèves en CPGE. En pratique, il n’est besoin d’aucun pré-requis en sciences industrielles pour suivre les cours, quelle que soit la filière.

Vous hésitez entre la fac et la prépa ?

Le point fort des CPGE par rapport aux autres formations est indubitablement la sécurité du parcours étudiant. Pour tout candidat attentif aux consignes des professeurs, la voie vers les écoles d’ingénieurs et le diplôme est toute tracée. La formation CPGE+Ecole d’ingénieur est une orientation dont le taux d’insertion professionnelle est parmi les meilleurs. En pratique, le taux d’échec dans nos sections est parmi les plus faibles, et souvent plus faible que dans beaucoup de cursus d’ingénieur à prépa intégrée. Et puis, par rapport aux prépas intégrées, le choix de l’école reste ouvert jusqu’au concours !

Et l’ascenseur social, il fonctionne ?

Dans les temps qui courent, les classes préparatoires sont souvent critiquées, accusées de favoriser l’accès aux hautes formations aux classes les plus aisées : C’EST FAUX!

Nos formations donnent les mêmes chances d’accéder au plus haut niveau de formation scientifique ou technologique, et aux plus hauts diplômes, à tous les candidats, quelle que soit leur provenance géographique et sociale.

L’image des CPGE est souvent, à tort, celle d’une formation très sélective, dès l’entrée (ce qui pouvait être le cas il y a une quinzaine d’année encore). En pratique, aujourd’hui, ce sont souvent les candidats qui se limitent eux-mêmes en n’osant pas se lancer. L’ascenseur social ne fonctionne que s’il y a un passager!!

Aux Eucalyptus, en CPGE, le pourcentage d’élèves boursiers avoisine les 30%.