Des ondes gravitationnelles ont ébranlé le lycée Les Eucalyptus !

L’événement s’est produit le 14 septembre 2015 à 11h51 heure de Paris.

Il a été détecté le même jour aux Etats-Unis à peu près à la même heure.
Il a été rendu public sur les plus grandes chaines de télévision le 11 février 2016 :

Et c’est le 24 mars 2016 que Nicolas Arnaud, chercheur au CNRS et collaborateur du programme VIRGO l’a confirmé à la classe de 1S SI du lycée Les Eucalyptus par visioconférence (1).

Prédites par Albert Einstein en 1915 dans sa théorie de la relativité générale, mais jamais détectées jusque-là, les ondes gravitationnelles ressenties le 14 septembre sont la conséquence de la fusion de deux trous noirs.
Cet événement est extraordinaire à plusieurs titres :

  • D’une part, il confirme l’existence des trous noirs (2) , qui n’avait jamais été validée auparavant
  • D’autre part, il permet de confirmer expérimentalement une théorie scientifique élaborée alors que les moyens techniques ne permettaient pas à l’époque de mettre en place les expériences nécessaires à leur validation ( comme certains éléments du tableau périodique des éléments prévus par Mendeleiev, la planète Neptune, ou plus récemment, le boson de Higgs)
  • Et enfin, il couronne les efforts de milliers de scientifiques ayant contribué à la mise au point d’appareils de mesure si performants qu’ils sont capables de mesurer la variation de longueur d’un bras de 100 km inférieure à un milliardième du diamètre d’un atome !

 

Qu’est-ce que les ondes gravitationnelles ?

Ce sont des sortes de vibrations qui compriment et dilatent à la vitesse de la lumière l’espace-temps qui nous entoure.

L’instrument de mesure ?

Un ensemble d’interféromètres de type Michelson.

Pour en comprendre le fonctionnement :

Ce sont les deux appareils du programme LIGO aux Etats-Unis qui ont capté le signal, alors qu’ils venaient d’être remis en service après avoir fait peau neuve pour améliorer leurs performances.

Pour voir le signal:

Leur équivalent VIRGO du programme européen, situé près de Pise, sera à son tour remis en service en mai 2016. Les deux programmes travaillent en étroite collaboration pour permettre une analyse encore plus fine des résultats.
La fusion des deux trous noirs s’est produite il y a un milliards d’années !

Simulation de cette fusion:

D’où l’émotion de tous ces chercheurs, et en particulier celle de Nicolas Arnaud, que nous remercions d’avoir bien voulu nous la faire partager deux heures durant ! (Si le temps nous l’avait permis, nous serions bien restés ensemble une heure de plus !)
Journal du CNRS consacré à cette découverte:

(1)Deux écrans et une webcam dans la salle de classe : un écran pour voir le chercheur, un écran pour voir ses documents et la webcam pour qu’il nous voie.
(2)Trou noir : corps tellement massif que les forces de gravitation qu’il exerce empêchent même la lumière ou toute onde électromagnétique de s’échapper : aucune émission ni réflexion, le trou noir est invisible !