Championnat de France de Volley de plage – Gruissan 2017

Les Eucalyptus ont une nouvelle fois brillé en volleyball. Le dernier fait d’armes de nos joueurs niçois est d’avoir rapporté une magnifique médaille d’argent sur l’épreuve du volley de plage mixte à l’occasion de la finale nationale à 16 équipes qui s’est déroulée à Gruissan, tout près de Narbonne (Aude). Et nous avons vécu 3 jours « bonne-Nar » à Narbonne avec nos 6 équipiers !!
Souvenez-vous. Il y a un mois, nous finissions vice-champion inter académique, seul le vainqueur étant qualifié. Nous avions demandé un repêchage exceptionnel au vu du niveau de notre équipe. Et nos jeunes ont montré en Occitanie qu’il ne l’avaient pas volé, ce repêchage. Ils atteignent la finale et décrochent la médaille d’argent, s’inclinant contre l’ogre de Cannes, le lycée de Stanislas. celui-là même qui nous avait battu au tour précédent…
Mais avant d’arriver au match ultime, notre équipe a vécu de sacrées émotions, passant par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel lors des phases de qualifications.

 

Nous jouons nos trois premiers matchs dans une poule à quatre face à Sceaux, Villeneuve sur Lot et La Réunion. Nos deux premières rencontres sont une formalité. Victoires nettes en deux sets. Nous sommes confiants pour sortir premiers de poule. Pour cela, nous devons battre les réunionnais qui viennent de perdre nettement contre Sceaux. Mais c’est nous qui avons la tête dans le seau sur ce dernier match ! Peu aidés par l’arbitrage, nous nous effondrons. Méconnaissables, les jeunes koalas des Eucalyptus prennent l’eau ! Et se retrouvent dans une situation inconfortable pour la suite.
En effet, si nous accrochons la première place grâce à un set average favorable, nous accédons à la poule haute avec une défaite (celle contre La réunion, le résultat contre l’autre équipe qualifiée restant comptabilisé). Après avoir entamé notre crédit, nous n’avons dorénavant plus le droit à l’erreur.

Notre Dream Team renaît alors de ses cendres en enchaînant deux superbes victoires contre Etampes et surtout Rennes, annoncée comme le plus gros morceau du tournoi. Et tic et tac et tic et tac et tic et tac han han…Nous sommes à nouveau premiers de poule grâce -encore- à un set average favorable.

Ouf ! Nous évitons Cannes en demie et faisons face aux régionaux de l’étape, les narbonnais de Narbonne. Pas bonnard, ça ! A l’échauffement, un gros malabar nous impressionne, faisant des trous d’un mètre de diamètre dans le sable. Comment ça, j’exagère ?!! Mais nous devinons une certaine fébrilité chez nos adversaires et quelques failles que nous allons essayer d’exploiter.

Les deux sets démarrent au coude à coude. Notre cohésion, notre solidarité et notre rigueur nous aurons finalement permis de franchir cet écueil. En face ça craque ( et on ne parle même pas du T-Shirt de Mister Hulk ! ). Nous sommes médaillés, c’est l’explosion de joie. Les Euca en finale !!
La suite, on la connaît. Stanislas est au-dessus, nous nous inclinons logiquement. Les cannois auront dominé le tournoi du début à la fin grâce à un effectif très fort et homogène.
Les jeunes ont vécu l’aventure jusqu’au bout et sont récompensés. Ils sont magnifiques sur la terrasse du chalet lors de la remise des récompenses.
 Leurs professeurs les remercient de toutes les émotions qu’ils leur ont fait vivre tout au long de ces trois années. Cette dernière compétition vient parachever un parcours sportif exemplaire. Bravo à tous !!
Ils se sont mis du sable un peu partout :
  • Nina MIGNOT 1SSVT
  • Lola MANSUY PT*
  • Gaël KERINEC TSSVT
  • Thomas SAUVIGNON
  • Hugo VAILLANT TSTI2D1
  • Simon SUISSA TSTI2D3

Ils ont rougi sous un soleil mordant :

Philippe SECOND – Patrick ROSSI