Les Eucalyptus en finale à Polytechnique

Comment permettre à deux enfants de poids très différents de jouer ensemble sur une balançoire à bascule ?

Trois élèves de Terminale S du Lycée les Eucalyptus se sont posés cette question et ont développé ALTALENA. Cette balançoire mesure la masse de chaque enfant grâce à des capteurs à jauges de déformation. Elle estime la différence de masse grâce à un microcontrôleur. Elle transfère alors de l’eau d’un côté à l’autre grâce à une pompe. Ainsi, une différence de masse de 10 kilos est détectée instantanément et est rééquilibrée en seulement 5 secondes. ALTALENA (cela signifie « balançoire » en Corse) permet même à un enfant de jouer seul, de manière indépendante.
Le 17 mai dernier se tenait la finale nationale des Olympiades des Sciences de L’Ingénieur, à l’Ecole Polytechnique. Parmi les 1350 projets présentés en France pour cette édition 2017, seuls 66 projets ont été sélectionnés pour la compétition finale sur le sur le site prestigieux de l’ « X ».
Pour y accéder, Cyril, Frédéric et Anthony ont d’abord remporté la finale régionale en avril dans les locaux de Thales Aleniaspace, le centre spatial de Thales. Leur projet ludique et innovant a été apprécié par un jury composé de professeurs du supérieur et d’ingénieurs travaillant dans des entreprises de pointe.
En finale, les élèves ont défendu leur projet avec force et conviction. Le niveau de la compétition étant très relevé, ALTALENA n’a pas reçu de prix mais cette aventure est une réelle victoire pour les élèves. Leurs idées ont été appréciées, la qualité de la maquette aussi, et ils ont pu découvrir un lieu qui résonne à l’oreille des scientifiques. C’est un encouragement aussi pour les enseignants qui ont tenu à laisser les élèves développer leurs propres projets. Il convient d’associer à ce succès le Rotary Club de Cagnes sur mer qui a soutenu financièrement le projet.
Au delà de la compétition, le déplacement a été l’occasion d’une escapade culturelle dans Paris. Au programme : le Panthéon, l’Institut du Monde Arabe, Beaubourg… Autant de lieux qui mélangent la science et la culture, disciplines qui poussent à l’innovation. Ces deux journées intenses ont récompensé le travail fourni par chacun pendant des semaines et ont permis des moments de partage dont tout le monde se souviendra.
Avec une deuxième finale nationale consécutive pour deux participations, le Lycée les Eucalyptus renforce son expérience en Sciences de l’Ingénieur et encourage déjà leurs futurs élèves à participer aux Olympiades 2018.