Paul Carta : un écrivain au lycée

apres-demain-les-chiens-carta-2016Rencontre avec notre collègue, professeur de  Lettres, mais aussi écrivain Paul CARTA à propos de son livre, intitulé : « Après demain les chiens »

Et c’est à ce titre, que la rencontre avec les élèves a eu lieu ce mercredi 11 mai 2016 dans la classe de Français, de Madame Demana avec les 1 CAR.
la-quete-du-prince-boiteux-2016

Les élèves ont posé des questions sur différentes thématiques et curiosités abordées dans le livre relatives tant à l’histoire qu’au métier d’écrivain. Les demandes de précisions ont débuté sur les jurons (utilisés dans le champ lexical) sur les thèmes du déchet et du rejet et se sont prolongées par le message sur l’environnement et le désastre écologique, est-ce bien une bouteille à la mer ? Comment inventez-vous des mots, des noms et des civilisations ? Paul Carta s’appuie sur une veille documentaire concernant les progrès de la biologie, de la génétique et du numérique comme supports à imagination à développer, son goût pour la fiction s’évadant vers la science-fiction.

les-rescapes-de-la-cite-maudite-carta-2016Les élèves se sont intéressés aussi sur la façon dont Paul Carta est devenu écrivain. Il a des murs entiers de livres de sciences fiction, comics américains et super héros et déjà quand il était ado, il voulait être auteur de Bandes Dessinées. Il écrit dans la journée 3 à 8 pages et il est d’ailleurs à mi-temps pour justement avoir du temps pour créer les trames. Parfois, cette même trame peut prendre quatre cinq ans avant que ne commence le travail de l’écriture. Il est déjà l’auteur d’une dizaine de romans et participe régulièrement à des signatures, ce qui lui permet de rencontrer son public dans les librairies et les festivals. Il sera d’ailleurs au Festival du Livre de Nice en juin 2016 au cours Saleya pour de nouvelles dédicaces.

Paroles d’élèves : je pense que c’est long d’écrire un livre. Il a écrit son livre en trois ans. Ce qui m’a plu c’est le moment où il a présenté son livre « Le prince boiteux » : El Kamel Rayen. J’ai aimé échanger des idées avec l’écrivain Paul Carta et savoir comment il a réalisé ses histoires.  Abbouss Anass. J’ai aimé les différentes façons de percevoir ce livre. Collin Nicolas.