Visite du Musée des Arts asiatiques de Nice

Visite Musée Arts asiatiques Nice BAu programme

Atelier de calligraphie Japonaise avec Kikou, Professeur de calligraphie japonaise
Par le biais de la visite de l’exposition permanente, connaissances des matériaux utilisés dans des civilisations anciennes que sont la  Chine et l’Inde principalement, mais aussi japonaise, coréenne (laque, cuir de buffle ou de daim, soie, terre, jade, corde…).

L’atelier de calligraphie

Kikou souligne l’importance de la posture et de la nécessaire concentration pour tenir le pinceau avec souplesse et fermeté : le coude ne doit pas toucher la table et être toujours droit, ne pas croiser les jambes, le dos ne touche pas le dossier. L’encre noire et grasse doit imprégner généreusement le pinceau pour permettre les « pleins et les déliés ».
Visite Musée Arts asiatiques Nice A
Tracer des traits verticaux (toujours dans le sens de la descente), horizontaux (toujours vers la droite)…
Essais pour  écrire le mot «  montagne » (la consigne est d’abord de se concentrer et d’observer avant de copier au plus proche)

Visite du musée

Le musée en lui-même est une œuvre d’art, qui utilise architecturalement la technique du béton en porte à faux au dessus de l’eau et qui privilégie deux formes : le carré qui symbolise la terre et le cercle : le ciel, un tout comme le ying et le yang.
Les quatre espaces de l’exposition permanente du premier étage (le sous sol et le premier étage étaient inaccessibles en vue de la préparation de la prochaine exposition sur la Corée en juin) témoignent de quatre civilisations : le Japon, la Chine, l’Inde et l’Asie du Sud Est.
Ces cultures s’observent grâce à un choix d’objets du quotidien (théière chinoise en bois recouverte de multiples couches de laque ou tambours de pluie en bronze), d’événements cérémoniels (tenue de samouraï constituées d’une dizaine de matières dont 3500 morceaux de petits rectangles de bois articulés et assurant légèreté et protection), religieux (statues de divinités  indiennes dont les pouvoirs bienveillants ou démoniaques se traduisent par toute une symbolique qui dit un monde toujours en transformation…) ou historique ( un paravent chinois de plusieurs panneaux, sorte de bandes dessinées racontant toute une épopée).

Visite Musée Arts asiatiques Nice CTémoignages d’élèves

Tristan : Le musée m’a vraiment plu car j’aime beaucoup l’histoire. La chose qui m’a le plus surpris, c’est l’âge des créations des objets des différentes cultures.
Pédro : La calligraphie japonaise m’a plu, c’était intéressant et la visite était bien faite.
Alexandre : J’ai bien aimé l’atelier de calligraphie japonaise et l’histoire de la Chine et de l’Inde.
Wissem : J’aime bien les statues de l’Inde et l’écriture en japonais. J’ai appris beaucoup de choses.