Discriminations Femmes – Hommes : cela existent toujours

Les élèves de la classe de seconde I, classe WebRadio, ont effectué un travail journalistique sur le sujet des relations Femmes – Hommes. S’appuyant sur de nombreuses recherches et de nombreuses ressources, chaque groupe, accompagné par Mme PAQUIER Céline (Professeur d’Histoire Géographie) et Mme Marina LEGGIERO (Intervenante dans le cadre du projet Médias) ont rédigé un article qu’ils ont animé sur la Web Radio. Extraits….

 

Discriminations hommes- femmes dans la culture : une évolution toujours possible !

Aujourd’hui encore, des discriminations sévissent dans tous les domaines culturels.
Cependant, certaines femmes s’insurgent pour lutter contre ces clichés.

Les inégalités dans la culture :

Comme dans tous les domaines, les femmes sont victimes de discriminations, notamment dans le monde cinématographique. Pour donner quelques chiffres, parmi tous les réalisateurs, seulement 7% à Hollywood et 20 % en France sont des femmes.
Exclues jusqu’au 20ème siècle de la littérature, le peu d’écrivaines qu’il y avait se voyaient contraintes d’emprunter un nom de plume masculin.
Pour les femmes artistes, il y en a toujours eu mais on a occulté et oublié leurs travaux, il ne faut pas penser qu’elles ne produisaient rien, elles ont simplement peiné à se faire intégrer.
Le milieu musical est particulièrement sexiste ; on ne connaît pas de compositrice de musique avant le XVIIème siècle et on n’en compte que 3 % dans les programmations publiques. Au Moyen Age, les musiciennes étaient considérées comme des prostituées. Quand elles composent, elles sont éclipsées par leurs maris (par exemple Clara Schumann).
De plus, les femmes subissent parfois leur propre culture. Un exemple flagrant est l’excision, notamment en Égypte, en Éthiopie et en Indonésie, pratique qui est difficile à éradiquer car très ancrée dans les cultures.

Emma Watson, un emblème féministe

Emma Watson est une actrice et femme engagée dans son association He for She. Elle se dit féministe et lutte pour l’égalité des sexes.
« Je suis originaire de Grande-Bretagne et je pense qu’il est normal qu’en tant que femme, je sois payée autant que mes homologues masculins. »

Lire le discours d’Emma Watson

Pour des informations complémentaires sur REK, c’est ici.

Eugénie FOHR, Charlotte LASSANCE

 

 

Sexisme : Comment lutter ?

Le sexisme est partout, et notamment dans le monde du travail, du sport, et dans la vie quotidienne. Il y a d’innombrables clichés et stéréotypes envers les femmes qui peuvent être péjoratifs et humiliants.

Pas envie de lire ? Ecoutez cet article sur REK !

Par les nouvelles technologies ?

Par rapport à une vingtaine d’années, il y a aujourd’hui énormément de méthodes pour dénoncer des cas de sexisme ou de harcèlement.
Grace au réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, et autres, il est très simple de partager des expériences vécues avec les autres pour les mettre en garde et les prévenir. Il existe des hashtags comme #balancetonporc, #idontneedfeminismbecause, #womenincombat …

Autres exemples de tweet et hashtags.

Par l’éducation ?

L’Education nationale essaye d’instaurer des réformes pour mettre en valeur l’égalité des sexes. Ainsi le principe de l’écriture inclusive repose sur trois piliers :

  • écrire les différents métiers que peuvent exercer les hommes et les femmes au masculin, au féminin et au pluriel : « agriculteur·rice·s », « artisan·e·s », etc…
  • accorder les grades/fonctions/métiers/titres en fonction du genre : « une autrice », « une pompière », « une maire »
  • éviter d’employer les mots « homme » et « femme » et de les remplacer par des thermes plus universels comme « les droits humains »

Ce principe n’est pas apprécié de tous…

RINAUDO Shannon – MADI Zaher

 

Discrimination hommes-femmes : « La place de la femme dans la vie familiale »

Les femmes souffrent des discriminations dans de nombreux domaines comme dans le monde du travail, le monde du sport et plus particulièrement dans leur vie familiale.
Des discriminations présentes dans tous les domaines.

Il y a beaucoup de discriminations entre les hommes et les femmes notamment dans le monde du travail où il apparait qu’ils sont mieux rémunérés que les femmes et qu’ils sont préférés aux femmes lors des entretiens d’embauche. Dans le monde du sport, les hommes sont bien plus représentés que les femmes. Enfin, dans la vie familiale, il y a souvent des inégalités au niveau de la répartition des tâches domestiques, du temps consacré à l’éducation des enfants et au poids du divorce.

Les inégalités hommes femmes dans la vie familiale.

L’éducation des enfants, les tâches domestiques, et le poids du divorce montrent souvent des inégalités défavorables aux femmes. En effet, selon une étude du CREDOC (1) , les femmes passent en moyenne 2,5 fois plus de temps que leur conjoint à éduquer leurs enfants.
Les tâches domestiques sont le plus souvent le travail des femmes qui y passent plus de temps que les hommes. D’après une étude de l’Insee réalisée en 2010, les femmes consacrent en moyenne 3 heures et 26 minutes par jour aux tâches domestiques contre seulement 2 heures par jour pour les hommes.
Lors de divorce les enfants sont le plus souvent confiés aux femmes et ce sont elles qui en assument les conséquences notamment en termes d’économie car le taux de femmes seules divorcées vivant sous le seuil de pauvreté (38%) est plus important que les hommes (25%).

La violence s’invite aussi dans le foyer : à écouter sur REK.
Comment lutter contre des stéréotypes sexistes ?

1. Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie

Tom Piard et Julien Plubel

 

Les discriminations Hommes-Femmes au travail : comment y remédier ?

En France, les femmes dans le monde du travail subissent une discrimination : à l’embauche, au niveau du salaire et durant la retraite.
Pas envie de lire ? Ecoutez cet article sur REK !

Les discriminations salariales

Les femmes subissent de nombreuses discriminations dans le monde du travail à tous les niveaux. Tout d’abord, à l’embauche, les femmes sont en moyenne 10 à 15% de moins à posséder un emploi que les hommes. Cet écart est causé par différents facteurs qui sont :

  • des stéréotypes : « La femme doit forcément s’occuper des enfants »
  • des préjugés : « Les métiers d’hommes »

Ces causes sont aussi responsables des différences d’accès à un même poste entre hommes et femmes.
Il existe aussi des différences entre les salaires des hommes et des femmes (le salaire médian hommes est de 2438 Euros contre 1986 Euros pour les femmes) qui sont en partie expliquées par les différences à l’embauche, les différences de diplômes (mineur) et l’âge et le type de contrat. Cependant il reste un écart de 6.8% non expliqué.
Les retraites aussi sont impactées par ces écarts de salaires. En effet la retraite est la moyenne des 25 meilleures années de salaires et les écarts à l’embauche peuvent l’affecter si la personne a travaillé moins de 25 ans.

Les discriminations salariales : quelles mesures sont prises ?

Le jeudi 8 Mars 2018 le gouvernement a dévoilé ses 50 mesures pour favoriser l’égalité hommes/femmes concernant tous les niveaux de sexisme dont les discriminations salariales. La France fait des efforts pour la parité Homme-Femme, en un an elle a gagné 6 positions se classant 11° pays sur 144 essayant de respecter la parité des genres. Il reste cependant un écart de salaire de 6,8% injustifié. Le gouvernement s’est engagé à supprimer cet écart en infligeant une pénalité pouvant atteindre 1 % de la masse salariale aux entreprises qui ne supprimeront pas en trois ans cet écart de rémunération injustifié.

La France dévoile son plan d’attaque pour l’égalité hommes-femmes.
L’égalité hommes-femmes, une affaire d’éducation : REK vous en dit plus sur les effectifs féminins au lycée des Eucalyptus.

Valentin MANZONI, Lucas MONBEL

 

Les femmes dans le sport : un score en hausse !

Malgré les écarts importants aux niveaux salariaux et médiatiques, le sport féminin sort de l’obscurité.

Les inégalités homme femme se mesurent aussi dans le sport. Cependant, on peut constater que le sport féminin est en constante évolution dans de nombreux domaines. La plus grande augmentation est visible au niveau médiatique. La popularité du sport féminin à la télévision s’accroit, il double notamment en deux ans de 2012 à 2014 en passant de 7% à 14%, selon l’étude suivante réalisée par le CSA . Cet essor est dû à un engouement grandissant chez les téléspectateurs qui ne font plus la différence entre l’aspect féminin et sportif ce qui incite les chaînes de télévision à diffuser de plus en plus d’événements sportifs dans lesquels interviennent les femmes.

REK vous en apprend davantage sur la lente intégration des femmes dans les Jeux Olympiques.
Virginie Pétrus, journaliste sur la chaîne Eurosport, a été interviewée par REK.

Anonyme

 

Les discriminations : encore des inégalités en politique


Depuis 1944, les femmes en France ont acquis le droit de vote. Ceci a marqué le début de leur ascension dans la vie politique. Leur combat contre les discriminations est-t-il enfin gagné ?
Pas envie de lire ? Ecoutez cet article sur REK !

Les discriminations envers la femme

La discrimination des femmes en France concerne la différence de traitement entre hommes et femmes d’abord dans la loi, puis dans la société. Les femmes n’ont pas toujours la possibilité d’exercer certains métiers seulement parce qu’elles sont des femmes. La femme est souvent discriminée par l’homme, c’est le cas dans de nombreux domaines.

Les Femmes en Politique

En ce qui concerne le gouvernement, le premier ministre Édouard Philippe a constitué son gouvernement (Philippe 2) en respectant la parité homme/femme. Cette parité était une promesse de campagne du président de la République Emmanuel Macron qui avait longuement insisté dessus. Le gouvernement est donc composé de 15 hommes et 15 femmes.
C’est mieux que les gouvernements précédents qui ne respectaient pas cette parité. 11 hommes et 8 femmes pour le gouvernement de Manuel Valls.
Seul point négatif, il y a une parité dans le nombre mais pas dans les fonctions, par exemple aucune femme n’occupe de postes de ministre d’état qui sont en quelque sorte des vice-premier ministres.

Retrouvez une note de synthèse sur les femmes en politique.

Pozzoli Romain, Macot Rémi, Palayer Loic