Les Eucalyptus et les Olympiades de Sciences de l’Ingénieur : une histoire qui dure et se renforce.

Pour la troisième fois consécutive (en autant de participations), des élèves de terminale S-SI du lycée les Eucalyptus se sont qualifiés pour la finale nationale des Olympiades de Sciences de l’Ingénieur.

 

Finale académique : 2 projets du lycée Les Eucalyptus récompensés

Dans toute la France, 1300 équipes participent aux finales académiques.

Le 19 Avril 2018, 80 lycéens de classes de première et de terminale de 10 lycées des deux académies de Nice et de Corse se sont retrouvés dans les locaux de l’entreprise Schneider Electric, à Carros, pour la finale académique des Olympiades de Sciences de l’Ingénieur.

 

 

Le premier prix a été décerné au projet « Livre Electronique en Braille » qui se qualifie pour la finale nationale (détails plus loin dans cet article).

Le prix de l’industrie a été décerné au projet « Alpha Cycle ».

 

Ce projet répond à la problématique : Comment réduire les quantités de déchets plastiques liés à l’impression 3D ?

Célestin, Matteo, Mohamed et Wassim ont proposé une solution qui broie les déchets plastiques d’impression 3D (pièces au rebus), les fond, les extrude sous forme de filament et les bobine afin d’alimenter de futures impressions.

 

Finale nationale : Les Eucalyptus en route pour Paris !

Le 17 mai 2018 chez FANUC à Lisses (91), 66 équipes ont participé à la finale nationale suite aux épreuves de sélection académiques. Ainsi, les 300 meilleurs lycéens de France, des filières S-SI et STI2D, ont pu présenter leur projet aux membres du jury composé de professeurs de l’enseignement supérieur et d’ingénieurs issus de grandes entreprises.

 

Antoine, Enzo, Liam et Nicolas ont fourni un travail exemplaire pendant toute l’année et ont réussi à proposer une solution fonctionnelle et innovante qui leur a permis de se confronter aux meilleures équipes lors de la finale nationale.

 

Ils ont ainsi pu défendre la première version de leur prototype « Livre Electronique en Braille » qui répond à la problématique : Comment permettre aux malvoyants et déficients visuels d’accéder au contenu d’un fichier informatique ?

Description du fonctionnement

Un fichier texte (sur carte SD) est décomposé en une suite de caractères qui sont convertis en braille à l’aide de 6 picots mis en mouvements par des électro-aimants.
Cette première version de prototype permet l’affichage d’un seul caractère, le texte étant retranscrit par apparition successive et à vitesse réglable des caractères.
Une seconde version, sous forme de tablette, permettant l’affichage simultané d’une trentaine de caractères a déjà été définie mais reste dans l’attente d’un financement…

Malgré l’investissement des élèves dans ce projet, ainsi que l’énergie et la motivation dont ils ont fait preuve lors de cette finale, le « Livre Electronique en Braille » n’a pas été récompensé.
Mais pour eux, la plus grande des réussites a été le vif intérêt suscité par leur projet auprès de grands industriels. Pour preuve, ces derniers ont proposé leur aide pour le dépôt d’un brevet.

 

Pour les élèves, comme pour les professeurs, les Olympiades de Sciences de l’Ingénieur resteront cette année encore dans les mémoires comme une formidable aventure source de découverte, de partage et d’innovation.